STÉNOSE FORAMINALE LOMBAIRE | HERNIE DISCALE


STÉNOSE FORAMINALE LOMBAIRE | HERNIE DISCALE

Sténose signifie « engorgement », tandis que foramen signifie « trou ». L’engorgement ou rétrécissement d’un trou anatomique est une sténose foraminale. Le foramen, qui contient les nerfs et les vaisseaux sanguins et lymphatiques, aliment les muscles qui lui son dédiés. Lorsque le foramen subit une augmentation de pression, le signal neurologique devient anormal. La douleur est habituellement le premier signe clinique. La perte de sensation sur une partie d’un membre inférieur est fréquente. Il ne suffit que de 10 mm Hg, le poids d’une plume, pour déclencher des symptômes neurologiques. Le clinicien se doit de vérifier les signes cliniques avec des manoeuvres orthopédiques lors de l’examen du patient, pour suivre son évolution clinique durant les soins.


LA RÈGLE 20/50/80 POUR TRAITEMENT DE STÉNOSE FORAMINALE

Le traitement de la sténose foraminale avec méthode Cox

Avant de considérer une alternative invasive, le patient devrait essayer le chemin de la guérison naturelle. La règle 20/50/80. La règle de la clinique est la suivante: la douleur ou le symptôme doit être diminué d’un minimum de 20 % en trente jours. Faute d’amélioration dans un délai raisonnable, une alternative devra être considérée.

Avec la méthode Cox®, un patient peut percevoir une amélioration de 50 % en trente jours. L’ultime but est d’améliorer l’état du patient de 80 % à 100 %. Certains états d’usure vertébrale ou de hernie discale doivent percevoir 80 % comme un résultat satisfaisant.

Si le patient a complété une période de soins en flexion distraction Cox® sans amélioration, ou si une détérioration de la situation est évidente, une consultation externe sera nécessaire. Certains cas de sténose foraminale nécessitent absolument une injection pour accélérer la résorption et diminuer les symptômes. Ultérieurement, lorsque la douleur sera moins intense, le patient pourra reprendre les soins. Cette situation est peu fréquente. 


COMMENT UN FORAMEN PEUT ÊTRE DÉCOMPRESSÉ

La sténose foraminale effet des distractions Cox.

Pour la plupart des gens, les symptômes de compression ou de sténose foraminale disparaissent. Il n’y a aucun effet secondaire permanent à recevoir des soins en décompression, flexion et distraction Cox®. Par contre, les injections comportent plusieurs risques et ne font pas état de résultats convaincants (voir tableau de révision systématique de 350 recherches sur le sujet). La hernie discale réagit favorablement à une solution mécanique de décompression. Lors d’un soin Cox®, le trou de conjugaison augmente jusqu’à 28 % de sa grandeur originale (voir Neuf bienfaits de la méthode Cox®). Ceci permet au nerf de transmettre l’influx nerveux et diminue les symptômes de hernie discale.


IRM - MRI Axial - Hernie Discale L4-L5. Résonance magnétique (IRM)  | example de sténose foraminale lombaire coupe sagitalle

À l’arrivée à notre clinique, ce patient de 73 ans était sous l’effet de forte dose de morphine pour contrôler la douleur. Il ambulait avec difficulté. Le patient possédait une IRM au moment de la consultation. L’examen physique a révélé les faits suivants : sensation des membres inférieurs intacte, douleur en prédominance à la jambe droite et le fessier droit. Après dix jours de traitements avec la méthode Cox®, le patient pouvait dormir et marcher normalement.


RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (IRM) | EXEMPLE DE STÉNOSE FORAMINALE LOMBAIRE | COUPE AXIALE

Imagerie par résonance magnetique homme 73 ans - Hernie discale L4-L5.Résonance magnétique (IRM)  | example de sténose foraminale lombaire coupe axial
L’image par résonance magnétique ci-dessus démontre clairement la compression sévère du foramen causée par une hernie discale.

INTERPRÉTATION

  • Ligament jaune : Le ligament jaune est hypertrophié. Ceci diminue la distance antéropostérieure du canal vertébral.
  • Sténose foraminale sévère : La hernie discale importante déborde vers le foramen causant un pincement du nerf rachidien.
  • Espace normal : Du côté opposé, l’espace est normal.

STATISTIQUES – HERNIES DISCALES | TRAITEMENT NATUREL

Les hernies discales symptomatiques n’atteignent que 5 % des patients. De récentes études indiquent que dans environ 63 % des cas d’hernie discale, le cours normal des choses entraînera une autorétraction par voie de rétrécissement de la hernie. Voici une autre étude sur le cours naturel de la hernie discale avec soins naturels (non chirurgicaux) (Natural course of disc morphology in patients with sciatica: an MRI study using a standardized qualitative classification system) démontre que seulement 7 % ont dû avoir recours à l’intervention chirurgicale.

Cours naturel de la hernie discale. Resorption de la hernie discale - le cours naturel sans chirurgie.
L’étude démontre les résultats suivants (mesurés par imagerie séquentielle après 8 semaines de soins conservateurs – échéance 14 mois – 154 patients) :
– 90 % démontrent une morphologie dite symptomatique à l’imagerie IRM,
– 47 % du disque symptomatique avait subi une résorption (diminution) naturelle,
– 49 % n’avait pas changé de morphologie,
– 4 % était plus volumineux,
les hommes répondent mieux aux soins
– 12 ont subit une chirurgie,

RÉSORPTION D’UNE HERNIE DISCALE AVEC TRAITEMENT MÉTHODE COX®

Images axiales démontrant la résorption d'une hernie discale lombaire à L5-S1.
a: La lésion discale qui touche le sac dural est d’une dimension de 28,4 mm x10,7 mm avant les soins.
b: Trois mois après le dernier soin de distraction Cox®, la lésion a subi une résorption pour atteindre 19,2 mm x 5,9 mm. Une diminution de volume, sur le plan axial, de 62.7%.

Référé à notre clinique par sa conjointe il avait été examiné par d’autres cliniciens qui n’ont toutefois pas perçu les signes de lésion discale. Le patient était antalgique (posture modifiée en raison de la douleur) et avait une douleur située à 7/10. L’examen physique démontre la suspicion d’une sciatalgie (fort probablement à cause d’une hernie discale). Une IRM est prescrite et vingt-quatre heures plus tard, le patient revient à notre clinique pour débuter ses soins. Après 12 semaines de soins continus, le patient retrouve une vie normale.

La résorption d’une hernie discale sous soins de la méthode Cox : IRM avant après. Images sagittales démontrant la résorption d'une hernie discale lombaire à L5-S1.
a : L’IRM révèle une lésion discale volumineuse (environ 13,9 mm par 7 mm) avant les soins.
b : Trois mois après le dernier soin de distraction Cox®, la lésion a subi une résorption importante pour atteindre 5,9 mm x 6,3 mm. Une diminution de volume, sur le plan sagittal, de 61%.
  • Abrégé des notes cliniques
  • 6 décembre – Le patient se sent mieux. Peut travailler. Légère douleur au mollet et à l’arrière de la jambe.
  • 20 décembre – Le patient se sent mieux. 3 janvier- Le patient peut se pencher. Douleur à la jambe droite en position couchée sur le dos. Il peut se lever d’une chaise normalement
  • 11 janvier – Raideur matinale qui disparait après 10 minutes. Les nuits sont bonnes.1er février – Le patient peut s’asseoir plus longtemps.
  • 28 février – Le patient se tient et marche normalement. 16 mars – Légère douleur au dos au travail, si le patient se penche pour soulever des objets.