Dernière mis à jour:
MENU  ▼

STÉNOSE SPINALE LOMBAIRE - LES SYMPTÔMES LES PLUS FRÉQUENTS

 

- PERTE DE FORCE DANS LES JAMBES

-ALTÉRATION DE LA SENSIBILITÉ DES JAMBES

-PERTE DE SENSATION SOUS LES PIEDS

-BRÛLEMENT OU FROIDEUR DES MEMBRES INFÉRIEURS

-DOULEUR AU FESSIER

-DIMINUTION DES SYMPTÔMES APRÈS UN ARRÊT

-DIMINUTION DES SYMPTÔMES APRÈS UN ARRÊT

-POSTURE PENCHER VERS LAVANT DIMINUE LES SYMPTÔMES

-DOS COURBER VERS L'ARRIÈRE AUGMENT LES SYMPTÔMES

-POSITION ASSISE SANS DOULEUR

-DEBOUT, AGGRAVE LES SYMPTÔMES

-AUCUNE DOULEUR AU DOS


LA MEILLEURS FAÇON DE DIAGNOSTIQUER

LA STÉNOSE SPINALE


Une enquête a été menée pour évaluer la précision des tests  servant à diagnostiquer une sténose spinale lombaire.

Cette vaste recherche documentaire d’études diagnostiques originales sur la sténose spinale lombaire a relevé, parmi 818 résumés, 63 qui envoyaient à des articles en texte intégral en ligne.

LE NOMBRE D’ÉTUDES CONSULTÉES
Quarante-six articles, dont les 24 cités dans la revue précédente et 22 articles supplémentaires qui ont satisfait aux critères, soit :
- 20 articles relatifs aux tests d’imagerie,
- 11 articles évaluant les tests électrodiagnostiques,
- 15 articles évaluant les tests cliniques.

POUR CONCLURE
Parmi les tests d’imagerie les plus prometteurs pour déceler la sténose spinale lombaire, on identifie l’imagerie par résonance magnétique (IRM), mais en évitant la myélographie, qui est invasive et n’offre pas une exactitude diagnostique plus élevée.
Les tests électrodiagnostiques conventionnels n’ont pas démontré une exactitude diagnostique supérieure à celle d’une IRM.

Les signes cliniques les plus révélateurs sont : une douleur irradiante à la jambe qui se trouve empirée par la station debout; l’absence de douleur en position assise; la réduction des symptômes en position de flexion avant; et enfin une démarche aux pieds écartés.

Références de recherche cliquez ici

Diagnosis of Lumbar Spinal Stenosis An Updated Systematic Review of the Accuracy of Diagnostic Tests, SPINE Volume 38, Number 8, pp E469–E481


LE TAUX DE LA STÉNOSE SPINALE EST DE 5/1000 CHEZ LES GENS DE 50 ANS ET PLUS

Références de recherche cliquez ici
  • Babb A, Carlson W. Spinal stenosis. S D Med 2006;59:103-5.

  • IRM ET LA STÉNOSE SPINALE La stenose spinale lombaire sévère signe IRM.


    VOS SYMPTÔMES SONT MODIFIÉS PAR VOTRE POSITION
    Dans les cas de sténose spinale (dite aussi sténose rachidienne), où l’on voit un rétrécissement du canal vertébral, la position de votre colonne peut jouer sur la gravité de vos symptômes. La douleur est généralement empirée par les postures verticales (la position assise, la position debout et la marche), parce que ces postures contribuent à rétrécir le canal vertébral. La flexion avant, par contre, dilate ce canal et soulagera donc vos symptômes cliniques.

    LA COMPRESSION AFFECTE LE DIAMÈTRE DE VOTRE CANAL VERTÉBRAL
    Dans les cas de maladies dégénératives de la colonne qui sont dépendantes de la posture, et tout particulièrement pour la sténose spinale, les postures qu’on dit « portantes » contribuent à faire naître ou à empirer les symptômes attribuables à la morphologie de la colonne.
    Un chargement physiologique axial augmente la redondance des tissus discaux, ligamentaires et méningées de la colonne et a pour effet d’augmenter l’intensité des sténoses du canal vertébral central et du récessus latéral. 1, 6

    Références de recherche cliquez ici

    1. Alyas F, Connell D, Saifuddin A : Upright positional MRI of the lumbar spine. Clin Radiol 63 : 1035-1048, 2008

    6. Jinkins JR, Dworkin JS, Damadian RV : Upright, weight-bearing, dynamic-kinetic MRI of the spine : initial results. Eur Radiol 15 : 1815-1825, 2005


    Début de sténose spinale lombaire.


    UNE IRM EN POSITION COUCHÉE NE RÉVÈLE PAS TOUT

    On a pu constater aussi, en coupe transversale, une surface très diminuée de la zone du sac dural, par comparaison avec une IRM IRM en charge (debout ou assis) . Danielson et al. 3 ont étudié l’effet d’une charge axiale sur la colonne vertébrale lombaire, dans les cas où l’on pressentait une sténose spinale lombaire. Ils ont découvert qu’une charge axiale réduisait de manière significative la taille du sac dural. Chez 76 % des patients chez qui on pressentait une sténose spinale, on a noté une différence significative de la taille du sac dural. (voir image ci-dessous)

    Chez les individus asymptomatiques, une IRM à charge axiale avait moins souvent (56 %)  pour effet de réduire la taille du cul-de-sac dural, en comparaison avec une IRM sans charge.

    Références de recherche cliquez ici

    2 Hiwatashi et al. 5 proposent qu’une IRM à charge axiale peut influencer les décisions liées au traitement pour les cas de sténose spinale présentant des symptômes.

    2. Danielson B, Willén J : Axially loaded magnetic resonance image of the lumbar spine in asymptomatic individuals. Spine (Phila Pa 1976) 26 : 2601-2606, 2001
    3. Danielson BI, Willén J, Gaulitz A, Niklason T, Hansson TH : Axial loading of the spine during CT and MR in patients with suspected lumbar spinal stenosis. Acta Radiol 39 : 604-611, 1998
    5. Hiwatashi A, Danielson B, Moritani T, Bakos RS, Rodenhause TG, Pilcher WH, et al. : Axial loading during MR imaging can influence treatment decision for symptomatic spinal stenosis. AJNR Am J Neuroradiol 25 : 170-174, 2004

    Le taux de sténose spinale est évaluée à près de cinq cas par 1000 chez les habitants des États-Unis âgés de plus de 50 ans.   1

    Références de recherche cliquez ici
  • Babb A, Carlson W. Spinal stenosis. S D Med 2006;59:103-5.
  • Comparaison de la dimension du sac dural IRM sténose spinale lombaire L4-L5.

    Hypertrophie du ligament jaune et facette. Contribution à la sténose spinale lombaire.