Dernière mis à jour:
MENU  ▼

DOULEUR À LA BASE DU COU (NUQUE) ET AUX TRAPÈZES (CERVICO-DORSALE) |

 

CINQ FACTEURS AGGRAVANT OU PROVOQUANT LA DOULEUR CERVICO-DORSALE


Les longues heures de travail de bureau déclenchent de la douleur dans les régions suivantes :

1-à la base de l'occiput
2- à la base du cou
3- aux deux dernières vertèbres cervicales et aux deux premières dorsales (cervico-dorsales)
4- entre les omoplates
5- aux muscles trapèze
6- aux bras

zone cervico dorsale à risque à l'ordinateur

À ÉVITER

SOLUTION

écran d'ordinateur trop bas

levez votre écran pour avoir la tête en position neutre

position assise avec la région lombaire et/ou dorsale courbée

avancez votre sternum et courbez la région lombaire (similaire au sport équestre)

lecture avec la tête basse et/ou lire sur les genoux

utilisez un support ou soulevez votre livre

oreiller trop épais

dormez avec un rouleau sous le cou

exercices avec la tête fléchie vers l'avant

assurez-vous de lever le menton et évitez de diriger votre menton vers votre sternum


SOLUTION EN SIX ÉTAPES


Les six étapes pour résoudre une douleur cervicale chronique  avec la méthode Cox

Historique : Un diagnostic spécifique est envisagé après révision, avec le patients, des facteurs attenants et aggravants.

Examen : Un examen physique est nécessaire afin de déterminer l'ampleur de la situation. Certaines personnes peuvent avoir des douleurs qui irradient jusqu’aux doigts. Plusieurs régions vertébrales peuvent être en cause (région costotransverse).

Cause : Les causes sont multiples. Dans le cas de ce patient, il passait de longues heures à l'ordinateur en position statique.

Traitement : Les soins ont été des manipulations et des flexions-distractions Cox® appliquées à la région cervico-dorsale. Une recherche démontre que les soins appliqués à la région dorsale diminuent les douleurs cervicales

( Immediate Changes in Neck Pain Intensity and Widespread Pressure Pain Sensitivity in Patients With Bilateral Chronic Mechanical Neck Pain: A Randomized Controlled Trial of Thoracic Thrust Manipulation vs Non–Thrust Mobilization, Journal of Manipulative & Physiological Therapeutics Volume 37, Issue 5, Pages 312–319, June 2014)
Ergonomie : Le poste de travail doit être modifié. Les habitudes de vie doivent changer. Lire au lit avec de multiples oreillers est fortement déconseillé.

Exercices : Un régime quotidien d'exercice à la maison a été prescrit. Ce fut très utile pour maintenir les acquis durant les soins à la clinique.

MÉTHODE COX® POUR LES DOULEUR DORSALES


Les douleurs cervico-dorsales se présentent souvent en clinique. Les traitements en flexion distraction Cox® accompagnés de légères manipulations aident grandement à contrôler l’inconfort du patient. À l’aide de flexion latérale et de distraction, le clinicien dégage la région et augmente sa mobilité. Le patient doit adopter une hygiène de vie qui soutien les efforts investis en clinique.

distraction Cox région cervico dorsale

Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique. 2013)

FARHI HASSANE | RÉSULTATS CLINIQUES

Les exercices abdominaux à éviter pour les douleurs au cou et dorsale.

Les exercices pour abdominaux sont un facteur aggravant des douleurs cervicodorsales.


ANATOMIE DE BASE - VERTÈBRES DORSALES (figure 1)


On compte douze vertèbres dorsales. Les vertèbres grossissent de la première à la douzième.

Le volume du corps vertébral augmente de la première à la douzième.

La hauteur de corps vertébral augmente de la première à la douzième.

La forme du corps vertébral est trapézoïde à partir de la dixième vertèbre.

Chaque vertèbre dorsale possède un processus transverse, tout comme les vertèbres lombaires.

Les douze vertèbres possèdent un joint costovertébral et un joint costotransverse.

L’angle de l'épine dorsale augmente de la première à la septième, et diminue par la suite..

La douzième vertèbre dorsale (thoracique) possède les caractéristiques d'une vertèbre dorsale et d'une vertèbre lombaire.

Le canal est à son plus grand entre la vertèbre 6 et et la vertèbre 7.

Chaque vertèbre est separée de la suivante par un disque.           

DOUzE VERTÈBRES DORSALES (THORACIQUES)

En clinique, la région la plus souvent soignée se situe entre les vertèbres dorsales 3 et 6. Cette région située entre les omoplates est souvent perturbée par les activités quotidiennes comme l’ordinateur, le sommeil, porter un sac, etc.

Les douzes vertèbres dorsales

vertèbre corsale - vue Côte et supérieur

figure 1


LE MODÈLE CBP


Voici le modèle CBP®. Il est très utile sur le plan clinique aux fins de réadaptation vertébrale. Ce modèle est aussi utilisé pour des études de comparaison de sujets de populations différentes ou des études chirurgicales. La modélisation analytique de ce modele fournit la géométrie nécessaire d’une colonne vertébrale neutre.

Colonne vertébrale cervical, dorsale et lombaire. Angles idéals. Harrison
Source: http://www.idealspine.com

La colonne dorsale forme une courbe convexe appelée cyphose dorsale. Le terme lordose est réservé à la colonne lombaire et cervicale. Les hernies discales dorsales sont peu fréquentes. La forme de la colonne dorsale est déterminée par l'angle de chaque vertèbre. L'apex de la cyphose dorsale se situe à la vertèbre D 7.

Le modèle CBP® (Donald D. Harrison, D.C., PhD) de la colonne dorsale est un arc d'ellipses, avec un ratio b / a égal a 0,7. Le modèle est basé sur 80 sujets. Les valeurs fournies sont l’idéal normal fondé sur plusieurs hypothèses.

Colonne vertébrale cervical, dorsale et lombaire. Angles idéals.

figure 1

 

 


MARTHE GUÉRIN RÉSULTATS CLINIQUES

RÉSULTATS CLINIQUES

Témoignage patiente avec une scoliose.

Patricia a une scoliose depuis l'âge de 12 ans. Elle a suivi plusieurs traitements, mais en vain. À l'automne, elle souffrait de problèmes de respiration. Elle est en traitement et suit le programme d'entraînement avec Dr Sicotte depuis deux mois. Elle nous annonce que « les exercices sont très adaptés à ma condition physique, et les résultats sont plus rapides. En deux mois, j'ai réussi à aller beaucoup mieux que durant les cinq dernières années avec un autre thérapeute ! »