Dernière mis à jour:
MENU  ▼

.ARTHROSE CERVICALE - DOULEUR AU BRAS AVEC SYMPTÔME NEUROLOGIQUE

 

 

La stenose foraminale cervicale et les douleurs au bras.

HERNIE DISCALE CERVICALE C5-C6 – HOMME 40 ANS

Ce patient nous consulte après l’échec d’une injection dans la région cervicale. Très sportif, le manque de force dans son bras l’inquiète. Il ressent rapidement des engourdissements dans son index lorsqu’il attache ses souliers. 

Afin de bien localiser la lésion à l’intérieur du foramen, nous lui prescrivons une vue spéciale (T2 oblique) de la colonne cervicale. L’IRM démontre une sténose foraminale (rétrécissement de l’espace par lequel passent les nerfs) au niveau de C6-C7 (voir image a).

25 jours après le début des soins de la méthode de décompression cervicale Cox®, le patient dit être plus endurant lors de ses entraînements musculaires. L’engourdissement de l’index diminue progressivement et, après 50 jours, tous les symptômes ont disparu.


TROIS TYPES DE DOULEURS | DERMATOMES | SCLÉROTOMES | MYOTOMES |

Lors de l’examen physique du patient, le clinicien doit déterminer avec le plus de précision possible la ou les structures en cause chez le patient. Les douleurs aux bras peuvent provenir de trois structures anatomiques :

DERMATOME
Le dermatome est une région du corps qui correspond à une seule racine nerveuse. Il peut être comparé à un code postal. Chaque nerf de la colonne vertébrale cervicale couvre une région du bras et de l'épaule.

SCLÉROTOME
Les sclérotomes sont d’origine embryonnaire. La formation des vertèbres ainsi que les disques intervertébraux sont issus d’une unité embryologique qui peut émettre de la douleur au membre supérieur.

MYOTOME
Le myotome est défini comme la région motrice commandée par une paire de nerfs. (myo = muscle)

Caractéristiques des douleurs

  • Dermatomes : douleurs issue d'un nerf vives ou perte de sensation dans une région spécifique.
  • Sclérotome : douleur diffuse embryonaire couvrant une région ne correspondant pas à celle d’un dermatome.
  • Myotome : douleur locale musculaire couvrant une région spécifique moins étendue que le dermatome ou le sclérotome.

Les douleurs aux bras (brachialgie) peuvent provenir de trois structures anatomiques qui proviennent du cou par cause d’arthrose cervicale


Les facettes de la colonne cervicale (cercle rouge ci-dessous) émettent des douleurs de type sclérotome. Cette situation est amplifiée chez les gens qui souffrent d’arthrose cervicale.

colone cervicale

Lorsque le patient entre en clinique avec une douleur aiguë à la colonne cervicale, le clinicien se doit d'explorer et d'éliminer toutes les possibilités autres que la subluxation articulaire. Au moment où le clinicien a la certitude que l'état est bénin, il peut procéder selon l'algorithme ci-contre.

La décision que vous avez à prendre? Faire soigner votre cou, ou attendre. Vous devez agir, car la douleur vous incommode. Vous avez des craintes? Qui doit soigner votre douleur au cou, et comment vont-ils s’y prendre?

La région du cou est délicate, comme le sont toutes les régions du dos. Plusieurs méthodes très sécuritaires et douces peuvent être utilisées.

La Méthode Cox® en distraction est très douce et ne présente aucun danger.

Le traitement des douleurs au cou est unique : contrairement à la région du milieu du dos, le cou est très mobile et fragile. En clinique, une méthode très spécifique est utilisée pour soigner le cou.

Le diagnostic et traitement de la douleur cervicale. Un algorithme simple. Douleur d'origine discale ou subluxation vertébrale.

TRAITEMENT COX® | ARTHROSE CERVICALE DOULEURS AU BRAS | AVEC SYMPTÔMES NEUROLOGIQUES


Le but de la dis-traction cervicale est de diminuer la pression intradiscale du disque intervertébral. Lors des distractions Cox® manuelles (voir image ci-dessous), une diminution de pression de l’ordre de 50 mm Hg peut être obtenue au niveau C5-C6, et une diminution de 40 mm Hg au niveau C6-C7.

(Source: Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique).

La pression intradiscale lors de la méthode Cox pour hernie discale ou sténose foraminale.

Le clinicien applique une dis-traction aux segments en jeu après avoir soigneusement examiné le patient. Ces mouvements sont très doux et libèrent souvent la douleur au cou qui peut être causée par de l'arthrose cervicale. Les patients ayant subi un coup de lapin durant un accident de voiture peuvent y trouver une solution à leurs inconforts.
distraction arthrose cervicale douleur bras


 

Cas clinique du Dr Sicotte. Résolution d'une hernie discale cervicale C5-C6-C7	.

Hernie discale cervicale Homme 56 C5-C6

Un patient de 56 ans entre en contact avec notre clinique via notre site internet. Il avait été examiné par son médecin et un neurochirurgien. Il est très actif, et se plaint d'une décharge électrique au bras lors de la course à pied. Il a plusieurs marathons à son actif. Le patient a une perte de sensation sur le dessus de l’avant-bras, une faiblesse musculaire de la main gauche lors de tâches quotidiennes et de la douleur au trapèze. Les échelles de

douleur/fonctionnalité sont de 5/10, 3/10 et 5/10 respectivement. L’examen physique démontre une diminution de sensation sur l'avant-bras, une perte de force de la main gauche et un trapèze douloureux à la palpation. Le patient avait en main son IRM. Après deux semaines de soins, l'inconfort du patient a diminué de plus de 90 %.

L'IRM ci-contre démontre la sténose foraminale cervicale du côté gauche. La lésion discale et l’examen physique sont en accord. Observez la diminution du foramen par la hernie discale du côté gauche (b = 0.8mm) comparativement au côté droit ( a = 3.5 mm). Les graphiques ci-dessous illustrent l'amélioration du patient en 14 jours.

Progrès de traitement pour hernie discale cervicale C5-C6


 

Cas clinique hernie discale cervical homme, C6-C7.

Ce patient visite notre clinique pour remédier à l'atrophie musculaire qui découle d'une hernie discale cervicale. S'il avait pris contact plus tôt, il est possible que cette manifestation indésirable eût été moindre.
Photo d'un patient qui a subie une hernie discale cervicale C6-C7. Atrophie musculaire du triceps et pectoral droite.

Hernie discale cervicale qui cause une atrophie musculaire au triceps et pectoral droite.

LE TRAITEMENTS - MÉTHODE COX® POUR RADICULOPATHIE BRACHIALE


Les symptômes de de la radiculopathie brachiale sont :

  • Picotement ou brûlement, engourdissement intermittent dans une main
  • Symptômes qui varient selon la position de la tête
  • Faiblesse musculaire, bras, main et épaule

Les dis-tractions de la méthode Cox® aident à diminuer la pression intraforaminale qui est souvent responsable des

symptômes de radiculopathie brachiale. Lors d’un traitement, le patient ressent souvent un bienfait immédiat.

Après la synthèse de l’historique du patient, l’examen physique et l'étude de l’IRM, le clinicien applique un traitement aux segments en cause. Les manœuvres sont exécutées avec douceur, et dans le respect des limites physiologiques.

La méthode Cox® fait l’objet de nombreuses recherches en laboratoire pour le compte du NIH (National Institute of Health) américain. Le but du traitement pour l'arthrose cervicale (sans manifestation neurologique) dans l'exemple qui suit est d’augmenter légèrement la dimension du foramen vertébral cervical. Une diminution de pression de l’ordre de 10 mm Hg est suffisante pour alléger le patient de sa douleur.

Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique. 2013)

 

La flexion distraction méthode Cox pour arhtrose cervicale et hernie discale.


DOULEUR AU COU - RÉGION CERVICALE - ENTRE LA VERTÈBRE C1 ET C7


La douleur aiguë : Celle-ci vous rend incapable de bouger la tête.

La douleur de longue date (chronique) : Celle-ci est présente à un niveau d'intensité moindre que la douleur aiguë - elle ne vous empêche pas de faire vos tâches quotidiennes, mais devient incommodante.



Les douleurs cervicale aigue de la région cervicale. Mode de traitement naturel.


LÉGENDE EXPLICATIVE - DOULEUR AIGUË


MANIPULATION OU MOBILISATION
Efficacité : Les manipulations ou mobilisations vertébrales sont très efficaces pour les douleurs aiguës au cou. Celles-ci ont fait l’objet de plusieurs recherches dans la littérature scientifique. Seul le chiropraticien reçoit une formation complète pour les exécuter sécuritairement. Elles doivent être exécutées avec finesse et douceur.

Fréquence : Lors d’une phase aiguë de douleur au cou, la fréquence des soins doit être rapprochée. Le but du soin est d'interrompre le mauvais signal neuromusculaire. Plus les soins sont rapprochés, plus vous courez la chance de vous en sortir rapidement.

Durée de l'effet thérapeutique : L’effet d’un soin pour une condition aiguë est de courte durée. Chaque patient réagit différemment. Quelques traitements rapprochés durant la première semaine suffisent pour stabiliser la situation et aider à diminuer la douleur.

Méthode Cox® : Cette technique est peut-être complémentaire pour les douleurs aiguës du cou, mais ne constitue pas la méthode primaire.

Exercices: Uniquement les exercices d'extension de type CBP® sont applicables.

Les douleurs cervicale chronique de la région cervicale. Mode de traitement naturel.


LÉGENDE EXPLICATIVE - DOULEUR CHRONIQUE


MANIPULATION OU MOBILISATION
Efficacité : Les manipulations vertébrales chiropratiques ne sont efficaces pour les douleurs chroniques que si le patient a peu d'arthrose cervicale. Règle générale, chez les patients de 55 ans et plus, le clinicien doit utiliser son jugement et devrait avoir recours à de la mobilisation.

Fréquence : La fréquence varie selon le cas. La fréquence du soin est modérée (2 fois/ semaine). Le but du soin est de diminuer la caractéristique de la douleur et d'augmenter l'amplitude de mouvement.

Durée de l'effet thérapeutique : L’effet est d'une durée plus longue que pour la douleur aiguë, car la caractéristique physiologique diffère. Par contre, les facteurs aggravants (comme les mauvaises positions) ont tendance à replonger le patient dans un cycle chronique. Une modification de l'ergonomie est souvent nécessaire. L’effet d’un soin pour une condition chronique a une durée limitée. Le patient doit modifier ses habitudes de vie.

Méthode Cox® : Cette technique est très efficace pour les douleurs chroniques de cou (C1-C7). Elle constitue la méthode de choix.

EXERCISES

Efficacité : Le cou est très fragile. Il ne doit pas être soumis à des exercices de flexion et extension à répétition; de très graves conséquences peuvent en découler. Il faut être excessivement prudent, et n'appliquer que des méthodes dont l'efficacité est bien documentée. Nous utilisons une méthode auxiliaire aux soins spécifiques en clinique afin d'améliorer l'état de nos patients. Lorsque le moment est venu, vous et le Dr Sicotte travaillerez ensemble : il vous enseignera les méthodes qui s’appliquent à votre situation.

Fréquence : Tous les jours. Le patient peut faire ses exercices à la maison. Les flexions ont tendance à augmenter le spasme musculaire. Le clinicien ne doit utiliser que des méthodes qui ont fait leurs preuves.

Durée de l'effet thérapeutique : La chronicité de la douleur au cou est multifactorielle; donc l’effet thérapeutique a tendance à être dicté par l’étiologie de la pathologie.

Effort : 10 minutes par session.

Motivation : Peu d’effort physique est nécessaire; il suffit d’y investir le temps.

Équipement : Afin de contrôler la douleur, peu d’équipement est nécessaire.


SIX ÉTAPES D'EXAMEN PHYSIQUE POUR LA DOULEUR CERVICALE


Historique : La suggestion d’un diagnostic spécifique est obtenue en révisant avec le patient les facteurs attenants et aggravants.

Examen : Un examen physique est nécessaire afin de déterminer l'ampleur de la situation. Certaines personnes peuvent avoir des douleurs qui irradient jusqu’aux doigts. Plusieurs régions vertébrales peuvent être en cause (région costotransverse).

Cause : Les causes sont multiples. De nombreux patients passent de longues heures à l'ordinateur en position statique.

Traitement : Les soins seront des manipulations et des flexions-distractions Cox®appliquées à la région cervico-dorsale.

Ergonomie : Le poste de travail doit être modifié. Les habitudes de vie doivent changer. Lire au lit avec de multiples oreillers est fortement déconseillé.

Exercices : Un régime quotidien d'exercices à la maison est prescrit, ce qui est très utile pour maintenir les acquis des soins prodigués en clinique.

Les six étapes pour résoudre une douleur cervicale chronique  avec la méthode Cox