Dernière mis à jour:
MENU  ▼

ARTHROSE CERVICALE | CINQ STADES | RADIOGRAPHIE |

 


5 STADES DE L'ARTHROSE CERVICALE


 

L’arthrose cervicale est inévitable. Ce phénomène est commun chez l’être humain. Par contre, certains facteurs comme les traumatismes et la génétique accélèrent le processus de dégénérescence. Voici les cinq stades de dégénérescence du cou.

arthrose cervicale

STADE 0

À ce stade, tous les disques intervertébraux sont intacts. La face arrière de la vertèbre (stade 0 (a) ne présente aucun ostéophyte (ces petits bouts d’os dont nous avons parlé plus haut). L’espace intervertébral (b) est épais et intact. Si l’on traçait un carré imaginaire, toutes les vertèbres pourraient s’y insérer (c).

STADE 1

La diminution de l’espace intervertébral est minime, mais présente (d). Un oeil non habitué pourrait difficilement faire la différence. Lentement, la face avant de la vertèbre commence à s’éroder (e). Ceci est souvent dû à la perte de courbure cervicale. Cette perte augmente le poids sur la face avant de la vertèbre (stade 1 (b), produisant ainsi des becs de corbeau (ostéophytes). L’apparition même minime de ces ostéophytes devient évidente (f).

STADE 2

L’amincissement du disque se visualise bien (g). Les ostéophytes sur la face arrière sont d'avantage visibles à cause de cette augmentation de la blancheur de l’os (h). L’os se situe dans une zone de pression croissante. La face avant de la vertèbre devient concave (i). La vertèbre ne pourrait plus s’insérer parfaitement dans un carré...

Arthrose cervicale stade 3

STADE 3

L’engorgement du canal vertébral par des ostéophytes sur les faces arrières des vertèbres est commun (j). La face de la vertèbre se trouve soumise à un stress anormal, ce qui est démontré par l’apparition d’une certaine blancheur juste au-dessus du disque (k). Le ligament longitudinal antérieur montre parfois des signes de calcification (I), ce qui limite le mouvement normal du cou vers l’arrière.

STADE 4

Une subluxation (déplacement mineur) significative de la vertèbre (m) apparaît. L’espace intervertébral est presque inexistant et la face de la vertèbre est déformée (n).

STADE 5

À ce stade, la fusion, est inévitable (o) et elle peut se produire à plusieurs niveaux vertébraux.  La description des stades que nous venons de faire est utilisée à notre clinique lors du rapport des conclusions à la suite de votre examen. La dégénérescence est un mal permanent lorsqu’elle a débuté. Elle ne peut pas être éliminée complètement.

Cependant, changer la forme de votre colonne cervicale augmente les probabilités de ralentir le processus de dégénérescence en redistribuant le poids plus également.

Les cinq stades de l'arthrose du cou.

La génétique, les mauvaises postures et/ou les traumatismes peuvent être des causes de la dégénérescence cervicale.

Ici, un jeune homme a fait une chute sur le front à l’âge de 25 ans. Il s’en est remis avec peu de conséquences. Les cliniciens ont porté peu attention à l’allure cyphotique de la colonne cervicale.


Cinq ans plus tard, il éprouve des symptômes neurologiques. La radiographie ci-haut démontre l’aspect anormal de la colonne vertébrale. Une IRM démontre clairement la hernie discale qui cause une sténose (rapetissement) foraminale droite sévère (2.5 et .9 mm contre 3.5 et 4.4 mm à gauche).

Discarthrose cervicale cause chute sur le front (tête). Dégénéresence prématurée de la colonne cervicale.

ARTHROSE CERVICALE SANS MANIFESTATION NEUROLOGIQUE


Les objectifs du traitement pour arthrose cervicale (sans manifestation neurologique), dans l'exemple qui suit, sont :

  • de redonner délicatement au patient une certaine extension au cou
  • d'induire délicatement une certaine rotation du cou
  • Les manœuvres sont exécutées avec douceur et dans le respect des limites physiologiques. La méthode Cox® fait l’objet de nombreuses recherches en laboratoire pour le compte du NIH (National Institute of
  • Health) américain.
Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique. 2013)

Les douleurs issues de la subluxation de ces facettes articulaires déclenchent un spasme musculaire réflexe dans la région de la dysfonction, ce qui à son tour inhibe la mobilité; un cercle vicieux s’installe.

La Méthode Cox® en décompression est douce et sans cavitation. De nombreuses techniques douces peuvent être appliquées avec succès pour soulager ces douleurs. L’ostéo-arthrite dégénérative, connue aussi sous le nom d’arthrose ou d’ostéo-arthrite, est extrêmement répandue.

Arthrose cervicale extension et rotation

TRAITEMENT DOULEURS CERVICALES


Les douleurs cervico-dorsales se présentent souvent en clinique. Les soins Cox® accompagnés de légères manipulations aident grandement à contrôler l’inconfort. À l’aide de flexions latérales et de distractions, le clinicien aide le patient à rendre la région moins douloureuse. Le patient doit adopter une hygiène de vie qui maximise les efforts investis en clinique.

Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles: une étude cadavérique. 2013)
distraction Cox région cervico dorsale

L'EXTENSION CERVICALE ET LA MÉTHODE COX® | TRAITEMENT


L'arthrose cervicale a pour effet de diminuer l'extension cervicale (la tête vers l’arrière). Chez les patients qui ne manifestent pas de signe neurologique, la première étape est d'améliorer l'extension cervicale. Le mouvement de la tête vers l'arrière est essentiel.

Après l’historique, l'examen physique et la radiographie, le clinicien applique l'extension nécessaire adéquate afin de faire cheminer le patient vers une amélioration de son état..

L'augmentation de l'amplitude de mouvement inhibe la douleur chez les patients qui souffrent d'arthrose cervicale. La méthode est extrêmement douce et sans mouvements rapides.

Extension cervicale pour patient qui souffre d'arthrose cervicale

[ Recherche : Intradiscal Pressure Changes during Manual Cervical Distraction: A Cadaveric Study : (Les variations de pression intradiscale lors des distractions cervicales manuelles : une étude cadavérique. 2013)]

Les effets d'une courbure

cervicale adéquate

Un cou normal répartit 64 % du poids du crâne au niveau des facettes articulaires (partie postérieure) comparativement à 36 % sur le corps vertébral (partie antérieure). La perte de la courbe cervicale transfère le poids du crâne sur la partie avant des vertèbres, et conséquemment, crée un stress sur la partie postérieure qui s'hypertrophie pour cause d'instabilité. Selon la loi de Wolff, ce transfert de poids crée des dépôts osseux additionnels. L’anatomie de la colonne cervicale nous indique qu’elle est construite pour recevoir les forces de compression vers l’arrière, et les forces de traction vers l’avant. Ceci ne peut se produire que lorsque le cou possède une courbe normale. Tout redressement du cou causerait du stress sur le corps vertébral antérieur. Harrison a démontré que ceci peut être la cause d'une dégénérescence prématurée du cou.

angle de la colonne cervicale